Sylvain BEAULIEU : L'équitation ?

Une affaire de comportement !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Index de l'article

ASSOCIATION DES MOBILISATIONS ET DES DIGIPRESSIONS.

Des techniques au service de la locmotion

Depuis bien des années, j'utilise les mobilisations sur mes chevaux.
Préventifs, ces mouvements simples issus de la kinésithérapie équine préparent et améliorent l'amplitude des mouvements du cheval, ce qui se traduit par une locomotion plus souple, plus complète, plus flexible.
Curatifs, ces mêmes mouvements permettent de retrouver progressivement des amplitudes articulaires incomplètes suite à un ou des traumatismes (tendinite, coup, abcès, chute, fracture, etc.....).
Les mobilisations seront abordées dans ce dossier à titre préventif exclusivement, leur pratique dans notre cas étant d'aider, de préparer le cheval à conserver et à développer les amplitudes et la flexibilité de ses allures.

En complément à la technique des mobilisations, celle des massages par digipressions permet de révéler les zones de tensions où les massages seront effectués.

L'alternance dans la pratique des ces techniques met le cheval dans des rôles tantôt "passif" où il "subit" en quelque sorte le mouvement de kiné, tantôt "actif" où il participe à sa relaxation, à la libération de ses tensions, et ce consciemment ou inconsciemment.

L'idée, dans l'usage de ces manipulations, est d'aider le cheval à atténuer voire supprimer des tensions "nuisibles" à une locomotion saine, en l'incitant à employer le strict nécessaire de tonus musculaire, d'impulsion, d'énergie pour se mouvoir.

A prendre en considération que ces techniques n'ont de sens qu'en complément d'une bonne mise en selle et d'une pratique qui bannit l'action de main de l'avant vers l'arrière...😉

Ce dossier su la pratique des mobilisations et des digipresions a pour but d'être "au service" de la locomotion d'un point de vue préventif. Ces techniques font partie de la préparation du cheval, et leur pratique dans un but curatif ferait l'objet d'une étude "à part" qui n'a pas sa place ici !

Cet article est en cours d'écriture...... n'hésitez pas à y revenir !